le RAIDH, à organisé un atelier de renforcement des capacités des leaders de jeunes, de femmes, des responsables communautaires et représentants de l’administration, de la Police et de la Gendarmerie Nationale, sur la gestion de la rumeur pour préserver la cohésion sociale dans une localité ayant fait les frais des fausses informations.

Ainsi du 26 au 28 avec l’appui financier du Konrad Adenauer Stiftung (KAS), le RAIDH a renforcé la capacité de 40 leaders venus de 07 localités des régions de Tonpki, Guémon et de la Cavally à savoir de Guiglo, Duékoué, Bloléquin, Zouani-Honien , Danané et de Man la ville hôte.

Durant ces trois jours, les participants et participantes ont partagé des expériences sur la gestion des rumeurs, la gestion et la prévention des conflits et sur les droits humains.

Cette formation tenu dans les locaux de l’Hôtel Amoitrin a été l’occasion pour le RAIDH et son partenaire le KAS, de permettre à ces leaders d’opinion d’être outiller pour prévenir les conflits par une meilleure gestion des propos non fondés et qui enflamme les localités.

bientôt le cap sera mis sur les localités du nord du pays.

#RAIDH service Comm @ongraidhci



0 Partages