la paix n’est pas un acquis mais un processus continu dans lequel les femmes doivent être impliquées pour détourner et prévenir les conflits dans la localité de Bangolo »

Le mercredi 20 novembre 2019 de 14 heures 30 à 17 heures, le RAIDH a mené une activité de sensibilisation de masse dans la localité de Bangolo dans le cadre du projet intitulé« «Appuyer la promotion du dialogue et au renforcement de la cohésion sociale à travers l’implication de la femme dans la prévention et la gestion des conflits en prélude des élections de 2020 en Côte d’Ivoire» financé par le Fonds Canadien d’Initiative Locale (FCIL).

Cette sensibilisation s’est tenue en présence des corps préfectoraux et municipaux, des chefs coutumiers et surtout de l’Ambassadrice du Canada en Côte d’Ivoire, qui ont salué l’initiative de ce projet qui promeut les droits de la femme à travers son implication dans la prévention et la gestion des conflits.

Lors de son discours, l’ambassadrice du Canada a précisé que « la paix n’est pas un acquis mais un processus continu dans lequel les femmes doivent être impliquées pour détourner et prévenir les conflits dans la localité de Bangolo »

Après les messages forts lancées à la population de bangolo par les chefs coutumiers et les agents sensibilisateurs, la campagne de sensibilisation a pris fin par un temps d’antenne à la radio locale de Bangolo, accorder à Madame l’ambassadrice, qui a exhorté les femmes de Bangolo à oser et avoir confiance en leurs potentiels, car pour elle ces femmes ont la capacité de faire une contribution positive dans la gestion des conflits.

Article signé

Mme AÏDARA FATEME

Coordonnatrice du projet et Chargé de Programme Genre, Femmes et PV du RAIDH

0 Partages